Laveur

Laveur mécanique d'air vicié

Les laveurs utilisés en nettoyage d’air vicié pulvérisent de l’eau contre l’air vicié afin de l’humidifier et abattre les particules en suspension. Suivant la direction de l’eau par rapport à l’air on parle de laveur à co- ou contre courant.

Laveur chimique

Laveur à un étage

On nettoie par exemple l’air contenant une forte concentration d’ammoniac avec un laveur à un étage afin de ne pas surcharger le biofiltre

Laveur à deux étages

On peut par exemple épurer l’air vicié par de l’hygrogène sulfuré avec un laveur à deux étage. Après l’étage chimique l’air vicié va être neutralisé

Laveur à trois étages

On épure de l’air vicié des composés solubles aussi bien avec de l’acide qu’un étage basique à l’aide d’un laveur à trois étages. Eventuellement on y ajoute un biofiltre pour abattre les composés non solubles par des agents chimiques

Laveur biologique

Dans un laveur biologique les composés solubles sont lavés et transformés. Les bactéries qui sont utilisées vivent en suspension sur les corps d'échange du laveur.

En ajoutant des aliments organiques - voir de quoi stabiliser la valeur du pH - on obtient un milieu idéal pour la vie bactérienne. L’eau du laveur biologique peut être nettoyée par un étage biologique supplémentaire à celui du réacteur.

Le laveur biologique permet une humidification de l’air et présente ainsi un pré traitement logique avant le biofiltre.